• TV

    Family Dog ou quand Brad Bird, Tim Burton et Paul Dini faisaient de la télévision ensemble

    Vous connaissez surement Brad Bird pour ses films, notablement Le Géant de fer, Ratatouille et Les Indestructibles. Il a même fait autre chose, comme réaliser le meilleur film de la série Mission: Impossible et me décevoir violemment avec Tomorrowland (un traumatisme que je n’arrive toujours pas à dépasser). Ce n’est bien entendu pas avec tout cela que sa carrière a débuté. Après un bref passage chez Disney, il a trouvé le meilleur des professeurs, puisqu’il a travaillé avec Steven Spielberg sur l’anthologie Amazing Stories. Il a fini par réaliser un épisode qu’il avait écrit, Family Dog. Cinq ans plus tard, Family Dog est devenu une série estivale sur CBS et on…

  • TV

    Father Ted expliquait parfaitement Twitter avant même que Twitter n’existe

    Si vous ne connaissez pas Father Ted, c’est une hilarante comédie britannique des années 90 sur trois prêtres irlandais vivant sur une île. Cela nous vient du co-créateur de The IT Crowd (autre excellente comédie made in UK). Pour le reste, tout est dans le titre et la vidéo.

  • Comics

    Les X-Men expliqués

    Depuis combien de temps n’avez vous pas lu un bon comics X-Men ? Pour ma part, j’ai du mal à me souvenir de cette époque qui semble si lointaine à présent où lire les X-Men n’était pas une source d’anxiété. C’est donc surprenant de lire du bien d’une nouvelle série qui, il faut le reconnaître, n’en est finalement pas une. X-Men Grand Design est plus une rétrospective ou le petit guide illustré des x-men. Écrit par Ed Piskor que vous connaissez peut-être pour WIZZYWIG ou Hip Hop Family Tree, cette mini-série en 6 parties se propose de raconter l’histoire des mutants dans l’ordre. C’est assez impressionnant, car l’auteur a clairement passé un temps…

  • Cinéma

    Charters & Caldicott, un duo d’amateurs de Cricket bien britannique

    Pour occuper mon 31 décembre en attendant que les festivités débutent, j’ai mis dans mon lecteur le Blu-ray récemment acquis de The Lady Vanishes, un de mes Hitchcock préférés. Si vous ne connaissez pas, cela parle d’un groupe de voyageurs dans un recoin perdu de l’Europe qui sont dans un train pour retourner en Angleterre. Là, la jeune Iris (Margaret Lockwood) réalise que la sympathique Miss Froy (Dame May Whitty) qu’elle venait de rencontrer et avec laquelle elle sympathisait a disparu. Personne ne la croit et, avec l’aide du musicien nommé Gilbert (Michael Redgrave), elle se lance à la recherche de Miss Froy. Le début du film se passe dans un…